Rêve radical

Notre futur est au-delà de l’installation de panneaux solaires ! Est-ce qu’on ne peut pas imaginer un futur avec des humains plutôt qu’un futur avec des technologies ?

Invité par David Holyoake, que j’ai rencontré à la Creative Factory de PlaceToB à Paris durant la COP21, je rejoins Swarm Dynamics, une « nouvelle communauté internationale d’artistes, d’experts, de créatifs, de rêveurs, et de faiseurs de changements. Nous nous sommes rassemblés pour créer ensemble de nouvelles façons de déplacer la croyance dominante dans la société de ce qui est possible, d’aider à revigorer des campagnes intelligentes à propos du changement de climat et de système, et de relier celles-ci au courant dominant par la puissance de l’art et de la culture » (je ne peux pas le dire mieux !).

Pour une des pages les plus intéressantes du site, celle du « rêve radical », David m’a demandé de créer une illustration adaptée pour l’image de fond… Ce qui me semblait assez difficile, mais en lisant « Le monde plus beau que nos cœurs savent possible » de Charles Eisenstein, et avec les conseils de David, j’ai été en mesure d’entraîner mon imagination à se représenter un futur positif malgré les faits déprimants du changement climatique ! Et voici le résultat…

Au passage, imaginer un futur positif est un processus vraiment régénérateur dans notre monde déprimé, je vous invite à essayer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *